samedi 17 octobre 2009

Poème culinaire

Dans sa cuisine madame Charlotte Ravie d’avoir un tout nouveau mari Épluchait deux poireaux, trois carottes En espérant qu’il en serait ravi . Ah ! disait-elle dans le siècle où nous sommes, Il faut savoir se garder un garçon Moi pour ma part j’aime bien mon homme Avec ardeur je serai son mitron . Alors sa main jamais paresseuse Allait, venait comme un petit ressort La soupe serait délicieuse Elle espérait qu’il l’aimerait bien fort . Mais ô malheur, ô fatale disgrâce, ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 11:51 - - Permalien [#]