samedi 30 janvier 2010

Bavardage dans les étoiles

1- L’inventaire de Clotilde Vous n’allez pas le croire, on m’a dit que : Les poules avaient des dents Le rossignol ne chantait plus L’alouette avait retrouvé ses ailes . Le soleil se couche à l’est Il a perdu le nord Mais il n’a pas perdu le Do . La planète se refroidit Car la terre est devenue plate Et Darwin s’est foutu dedans . La pomme n’est pas née d’Adam La bonne poire est pour la fin Et la cerise, où se cache-t-elle ? . Sur le pont... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 14:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 27 janvier 2010

Recouvrement de dette

De sa terrasse au pied des Alpes, Paul se délecte de ce week-end ensoleillé. Bien installé dans sa chaise, il lit la dernière parution de Donna Leon : « Des amis haut placés ». Un bon polar qui le fait voyager au fil de l’eau de Venise, où l’inspecteur Brunetti se donne beaucoup de mal pour démêler une sombre affaire de permis de construire. Ah la corruption italienne quelle belle source d’inspiration pour des histoires en tout genre ! Claudine à ses cotés est plongée dans un roman de Marek Halter. Charles et... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 09:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 24 janvier 2010

La centenaire des Flots Bleus

(Dans le patio de l’entrée de la maison pour personnes âgées « les Flots Bleus ») Madame Barbier s’ennuie un peu dans sa maison pour personnes âgées. Alors, son déambulateur en avant, elle vient faire un tour vers l’entrée, à la recherche de nouvelle têtes. Madame Barbier aime bien bavarder, surtout quand c’est elle qui parle. C’est donc pour meubler le temps qu’elle engage la conversation avec un élégant jeune homme qui attend dans le patio. Jeune homme poli qui lui demande si elle connaît madame Dumont.... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 00:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 20 janvier 2010

On m’a dit que…

Ceci est le sixième opus de cette année d’atelier d’écriture (*). La consigne était : Le texte doit contenir et utiliser la phrase : « Vous n’allez pas me croire, on m’a dit que… » Il reste encore un peu de fraîcheur dans l’air, mais tous deux sont au chaud dans la terrasse couverte du café des trois canards. La matinée n’est encore pas trop avancée, mais Paul et Jean ont commandé un pot de mâconnais que le patron a servi avec une petite coupe de grattons. Ils bavardent des... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 15:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 18 janvier 2010

Conseil à mon petit fils

A quoi bon t'en faire Qu'à la tête des autres Et suivre les ornières De tous ces beaux apôtres Qui te disent "Mon petit Tout ça c'est pour ton bien A ton âge la vie Ben, on n'y comprend rien" ? . A quoi bon marcher Lorsque l'on a des ailes Et trimballer aux pieds Tout un tas de ficelles ? Va mon petit pantin Fais donc ceci, cela Oui, merci ! Oh merci bien ! Vous êtes bons pour moi . Laisse faire, laisse dire Il faut vivre ta vie Laisse faire,... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 10:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 16 janvier 2010

Dictionnaire n° 3

Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que lorsqu’on est dedans. Baby-sitter : Adolescentes devant se conduire comme des adultes de façon à ce que les adultes qui sortent, puissent se comporter comme des adolescentes. Boy Scout : Un enfant habillé comme un couillon et commandé par un couillon habillé comme un enfant. Capitaliste : Personne qui se rend en voiture climatisée de son bureau climatisé à son Club climatisé pour y prendre un bain de vapeur Chandail : ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 10:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 14 janvier 2010

Est-ce ainsi que les hommes vivent

(Adaptation de Léo Ferré d’un texte de Louis Aragon) Tout est affaire de décor Changer de lit, changer de corps À quoi bon puisque c'est encore Moi qui moi-même me trahis Moi qui me traîne et m'éparpille Et mon ombre se déshabille Dans les bras semblables des filles Où j'ai cru trouver un pays. . Coeur léger, cœur changeant, cœur lourd Le temps de rêver est bien court Que faut-il faire de mes jours Que faut-il faire de mes nuits Je n'avais amour ni demeure Nulle part où je vive... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 13:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 11 janvier 2010

L’objet

Belle journée de soleil, je suis rue de la République avec l’objet dans la main. Heureusement, il n’est guère lourd, mais sa forme ne permet pas une réelle prise en main. Je me sens très fier de le posséder. Il me revient en tête une phrase entendue dans un film : - Quand on fait un vrai cadeau, on doit sentir un manque, une absence. Cela est une bonne idée. Je me sens généreux aujourd’hui, alors je décide de faire cadeau de mon objet à quelqu’un. Mais je dois choisir une personne qui, à priori bien sûr, le mérite car... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 13:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
samedi 9 janvier 2010

Aimer…

. Comme le rappelait Jean Cocteau, le verbe aimer est un verbe dont la conjugaison est particulièrement difficile. . . . o       Son passé n’est pas simple. o       Son présent n’est qu’indicatif. o       Son futur est toujours conditionnel. Ah la grammaire……. Pierre Delphin – janvier 2010
Posté par PierreDelphin à 09:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 6 janvier 2010

Allo, c’est la police…

. Il bruine un peu sur la place Bellecour lorsque je sors de la librairie où je suis venu en une sorte de pèlerinage satisfaire mes envies d’ailleurs. Dans le tumulte de la circulation d’avant midi où chacun se presse pour retrouver son assiette, une petite note aigue s’échappe de la poche de ma veste. L’écran de mon Samsung affiche : - Vous avez un message, composez le 888. Je m’enfonce dans une allée d’immeuble pour retrouver un semblant de sérénité auditive et compose le triple 8, une voix... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 14:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]