jeudi 21 avril 2011

À quoi bon,

  À quoi bon dire je t’aime si Il n’y a pas les gestes de l’amour. . À quoi bon les gestes de l’amour si Il n’y a pas de « je t’aime ». . À quoi bon vivre s’il n’y a pas les mots et les gestes pour nous unir… . .   © Pierre Delphin – Janvier 2011
Posté par PierreDelphin à 04:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 17 avril 2011

Humour

  Ce n’est pas en mettant de l’humour sur la mort qu’on la rend attrayante. L’humour est le paravent qui cache nos misères et notre difficulté à vivre. L’humour c’est donner de l’élégance à notre désespoir. . . Enfin, parfois… …   © Pierre Delphin – Janvier 2011  
Posté par PierreDelphin à 21:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 14 avril 2011

Le cœur au bois dormant

  . Quand le vent du soir T’emporte dans son onde Ce ne sont que doux espoirs Qui dans mon cœur font la ronde. . Chante, danse belle muse Dans le reflet d’un soleil nacré Soit gaie, qu’un rêve t’amuse Pour fleurir l’autel de tes rêves sacrés. . Sur l’allée bruissante de la vie. D’un pas léger tu vins à ma rencontre Mon allégresse pris la place de l’ennui Où le temps qui passe, n’use nulle montre. . Viens encore mettre mon cœur en émoi À courir les chemins, moi le fou chantant Que serai-je sans toi ? Qu’un... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 14:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 9 avril 2011

Inculture

  L'inculture est un bonheur. ü  Bonheur d'avoir des pistes pour progresser. ü  Bonheur d'avoir un demain plus riche. ü  Bonheur de rencontrer celui/celle qui sait. ü  Bonheur d'avoir la connaissance en cadeau.   La culture est un voyage sans ticket de retour. Je souhaite un bon voyage à tous vers le pays de la vraie liberté,   © Pierre Delphin – février 2011,    
Posté par PierreDelphin à 07:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 3 avril 2011

Les saisons du retour

  Un jour de printemps tu vins à ma rencontre. Notre petit amour était là, chaud et prospère. Il me demandait que peu, du soleil et des fleurs. Dans l’air du matin il chantait à tue-tête que tu étais belle et que j’étais beau. Nous dansions dans les prés et le vin était bon. Tant de rêves ébauchés qu’avec ardeur nous construisions, pour voir la vie en bleu et tricoter en rose. Tes yeux pétillaient quand tu me regardais. Mon cœur s’emballait quand mon regard plongeait dans le tien. Un jour, un mauvais jour, un vent froid est... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 06:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]