mercredi 9 mai 2012

Évaporation

      La lumière du jour passe timidement entre les volets mi-clos de la chambre. Paul est allongé sur le lit posé sur son dos douloureux. Ses yeux sont presque fermés dans cette période de semi sommeil où les rêves deviennent pensées, où les pensées deviennent projets pour meubler le temps et l’espace de cette journée. Mais cette journée qu’il anticipe sera sans grande imagination, pareille à celle d’hier, prélude à l’identique du lendemain. Lorsqu’il lève son corps pour lui redonner lentement une position... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 21:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]