mercredi 29 août 2012

Pour tuer un ami…

  Pour tuer un ami Il faut beaucoup d’amour. Venant de l’infini Et qui dure pour toujours   Pour le plus rapide Utilisez le browning. C’est vite concluant Mais c’est très bruyant.   Pour le plus long, Utilisez le poison. Alors, mine de rien, Il meurt dans son jardin.   Pour le plus classique, Utilisez la corde. Évidement c’est pratique Et ne provoque pas de désordre.   Pour le plus beau, Utilisez la noyade. La tête dans le lavabo Attention à la dernière ruade.   Pour le plus... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 21:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 25 août 2012

Indifférence et ingérence

  L’un Toi mon ami, je vois bien que tu es en souci. Je vois bien que tu es triste. Je vois bien que tu souffres. Je voudrais pouvoir t’aider. L’autre M’aider ? Mais, personne ne peut m’aider. S’il te plait, parlons d’autre chose. L’un Parler d’autre chose ! Mais comment puis-je accepter d’être impassible ? Comment puis-je rester dans l’indifférence et le silence avec un ami ? L’autre Et alors ! Mes soucis, mes tristesses ne sont pas les tiennes. Alors laisse-moi avec ce qui m’appartient. L’un ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 10:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 16 août 2012

Le jardinier de Communay

  Le jardinier de Communay, son chapeau australien sur son crâne, Vit une belle histoire végétale. Depuis peu, sans cesse, de sa bêche, pastorale Son jardin a surgi de son imagination Et petit à petit, les fruits de sa passion Ont poussé sur les allées de son inspiration.   Le jardinier de Communay, son chapeau australien sur son crâne, Va de sillon en sillon voir percer sous la mousse Du vert ici, là des cailloux, et des tas d'autres pousses Qui jaillissent ici, là, en toute impunité Il arrache chaque herbe... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 21:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]