mardi 16 octobre 2012

Nous avons marché

Longtemps nous avons marché Côte à côte, mains relâchées. Nous avons souvent oublié De seulement nous regarder. Nos gestes de prudence Ont parfois esquissé Une attente espérée Laissée en indifférence. Où je n’étais pas, Tu m’attendais. Où tu n’étais pas, Je revenais. De rendez-vous solitaires En rencontres avortées, Nous n’avons pu que taire Un bout d’avenir espéré. Regards levés sur les cieux Regards à jamais parallèles, Je n’ai pu voir tes yeux. Ai-je pu voir que tu es belle. La mort m’a guettée De trop d’amour... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 17:58 - - Permalien [#]