samedi 29 décembre 2012

Éloge de la fatigue

    Vous me dites, Monsieur, que j’ai mauvaise mine   Qu’avec cette vie que je mène je me ruine Que l’on ne gagne rien à trop se prodiguer. Vous me dites enfin que je suis fatigué Oui je suis fatigué, Monsieur, mais je m’en flatte J’ai tout de fatigué, le cœur, la voix, la rate Je m’endors épuisé je me réveille las Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m’en soucie pas Et quand je m’en soucie, je me ridiculise La fatigue souvent n’est qu’une vantardise On n’est jamais aussi fatigué qu’on le croit Et quand cela... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 09:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 25 décembre 2012

Sur le bord du chemin

  Sur le bord du chemin Je t’ai trouvée Tu m’as donné la main Et ton cœur enchanté   À deux nous avons parlé De la vie, des soucis Nos yeux tristes ont chanté : À la vie, un merci.   Sur le bord du chemin Nous sommes partis Main dans la main Étions plus qu’amis.   À deux nous avons chanté Au bonheur de vivre. Sans cesse nous avons parlé, De mots nous étions ivres.   Sur le bord du chemin Nous sommes arrêtés Voir le soleil du matin Naître dans sa beauté.   À deux nous avons... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 03:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 2 décembre 2012

La porte s’ouvre

    La nuit tombe Jette son ombre Sur tes effrois.   Un homme sonne Le bruit t’étonne Un grand émoi.   La porte s’ouvre Des mains te trouvent Deux cœurs en joie.   Tes bras se tendent À son col pendent C’est lui et toi.   Une douce caresse Prélude d’ivresse Il reste coi.   Milles folies Au creux du lit Au bonheur je crois.   © Pierre Delphin – Août 2012  
Posté par PierreDelphin à 20:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]