lundi 28 janvier 2013

Intermède du con

    Ah, où est passé le temps Où plein de compassion Je créai un printemps. Je n’étais que jeune con.   Puis est venu l’adulte Dos chargé d’ambitions Est venue la chute. Je n’étais qu’un gentil con.   Le chômage est arrivé Absentes les motivations Vite j’ai été fauché. Je n’étais qu’un pauvre con.   Patates en abondance Deviennent abomination Kilos en abondance. Pour devenir un gros con.   Le temps passe trop vite Le cœur plein d’émotion Peux plus prendre la fuite. Je suis déjà un... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 14:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]