lundi 10 juin 2013

Jean est parti

  Il vivait tranquille, Entre campagne et ville. Il vivait sereinement, Entre femme et enfants.   Une alerte, puis deux, Le crabe a serré le nœud. On lui a dit c’est fini, Il a dit c’est fini.   Son regard était triste et clair, La douleur torturait sa chair. Ses paupières se sont fermées, Sur des images ensoleillées.   Il est reparti pour Montmelard, À pas lents, sans retard. À pas lents les amis l’ont suivi, Têtes baissées, yeux rougis.   Des paroles et des silences, La douleur est... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 23:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]