dimanche 31 décembre 2017

Émerveillement

  Attendre demain pour encore rêver Attendre demain pour me réveiller Trouver dans ma vie un émerveillement Pour continuer tout doux, tout doucement.   Me faut-il attendre le grand âge Pour que je sois enfin devenu sage ? Combien faut-il encore d’émerveillements ? Pour prendre le chemin du firmament.  
Posté par PierreDelphin à 05:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 22 décembre 2017

Porteurs de poèmes

   Les arbres sont des porteurs de poèmes que la terre inscrit dans le ciel – (Khalil Gibran)    Toi, le blanc bouleau, à l’écorce fragile, que laisseras-tu au creux du firmament infini ? Quelles espérances emporteras ta feuille jaunie d’automne quand, du elle retrouvera la terre qui l’a nourrie ? Est-ce toi le sapin qui de ta plume encrée d’or, a tracé ce long trait sur la page bleue du ciel pour souligner le blanc nuage ? Est-ce toi, ou cet avion qui porte du bout de son aile une trace de terre... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 15 décembre 2017

Retrouvailles

    Assise, vaille que vaille, La veille de ses fiançailles, La princesse du sérail S’aère de son éventail   Un grincement du portail, Son prince revient du travail, Sur le sofa pose son chandail Et prend son air canaille.   Tu es ma plus belle trouvaille À mon retour au bercail, J’aime être ton samouraï. Viens ma chérie que l’on s’égaille.   © Pierre Delphin – 9 octobre 2017  
Posté par PierreDelphin à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 15 décembre 2017

Le bébé est arrivé

    -       Maman ! Maman ! le bébé est arrivé. Qu’est-ce que tu racontes, viens déjeuner. -       Maman, le bébé est là ! Quel bébé mon chéri ? -       Ben, le bébé de Paola. Quoi ! Déjà ! Viens, j’ai fait ta tartine. -       Mais, Maman, viens voir ! Oui, j’arrive, je sers ton chocolat. -       Mais Maman ! ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 00:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 9 décembre 2017

Tant voulu

  J’aurai tant voulu être riche, J’aurai tant voulu être beau, J’aurai tant voulu être intelligent. Mais, Mais, je suis ce que je suis, Je suis tel que mes parents m’ont inventé, Je suis tel que la vie m’a orienté, Je suis tel que les hasards m’ont conduit. Mais, Mais, toi, tu es là à mes côtés, tu vis. Tu peints les jours de bien belles couleurs. Tu crée le temps en harmonie du bonheur. Alors, le paradis terrestre est là où je suis.   Pierre Delphin   Dans ton regard, je me sens belle, Je vis des... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]