mardi 29 novembre 2016

Le Grammairien amoureux

    Elle - Quel bonheur Monsieur d'être ici, enfin à vos côtés. Lui - Quel bonheur depuis le jour où nous nous rencontrâmes, nous nous vîmes Elle - Et nous nous plûmes. Lui - Oh oui beauté torride vous me plûtes. Elle - Aussitôt de l'amour dans mes yeux vous vous aperçûtes. Lui – Ah ! Fallait-il que je vous visse. Fallait-il que vous plussiez. Elle - Bienheureuse que je pusse vous parler, et que vous puissiez, dans ce tohu-bohu des puces, m’ouïr, bien que vous chinassiez. Lui – Je le pu et vous fûtes, mais pour... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 12 février 2014

Mon pote

    Mon pote le gitan, je ne te connais pas. Pourtant nous venons d’avoir un moment de vie partagé. J’ai bien connu ton grand-père, en fait, c’est avec lui que j’étais pote. Un sacré bonhomme ton grand-père ! je m’en souviens. Mon pote le gitan, c’était un gars curieux. Une gueule toute noire et des carreaux tous bleus. Il restait des heures sans dire un seul mot assis près du poêle au fond du bistrot. Toi t’es un peu comme lui, avec l’aide de ton père, tu peux dire que tu as reçu une bonne éducation. Tu le montre... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 27 mai 2010

Les philosophes

- Dis maman, c’est quoi la philosophie ? - La philosophie, c’est ce à quoi on pense quand on a fini les travaux ménagers. - C’est pour ça que les philosophes sont des hommes ? - Sans doute, passe-moi la serpillière. - Et les philosophes, ça sert à quoi ? - À inventer des citations pour ceux qui ne savent pas quoi écrire. - Et il y a des philosophes qui font le ménage ? - Oh, seulement dans leur tête, et c’est rare ! © Pierre Delphin – mai 2010
Posté par PierreDelphin à 21:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 1 mai 2010

La dernière goutte

Dans un bar, le barman est réputé avoir une poigne terrible. À tel point qu'un concours permanent est ouvert dont le prix est quand même de 1000 euros. Le barman presse dans sa main un citron en faisant couler le jus dans un verre. Si quelqu'un est capable de faire donner une goutte de plus au citron après le barman, alors il gagne les 1000 euros ! Tout le monde, des gros bras (les forts des halles,les dockers et autres haltérophiles) se sont essayés à ce petit jeu, mais personne n'a encore gagné. Un... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 07:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 27 mars 2010

Main baladeuse

Attention texte érotique, âmes trop sensibles passez votre chemin… La journée a été chaude. Monique a juste passé une courte chemise pour la nuit. Quand le jour s’efface, dans l’exhalaison des fleurs du jardin, elle somnole déjà, un drap de coton fleuri légèrement tiré jusqu’aux épaules. Dans le premier sommeil qui l’emporte, elle perçoit François, son François s’allonger doucement à ses cotés. Elle ne bouge pas. Plusieurs fois il se tourne, se retourne, cherche sa place. Elle... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 18:37 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
samedi 20 mars 2010

Les vieux

Les vieux, ils passent leur vie au ralenti Pour la finir aux urgences C’est pas normal Pierre Delphin – mars 2010
Posté par PierreDelphin à 14:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 20 janvier 2010

On m’a dit que…

Ceci est le sixième opus de cette année d’atelier d’écriture (*). La consigne était : Le texte doit contenir et utiliser la phrase : « Vous n’allez pas me croire, on m’a dit que… » Il reste encore un peu de fraîcheur dans l’air, mais tous deux sont au chaud dans la terrasse couverte du café des trois canards. La matinée n’est encore pas trop avancée, mais Paul et Jean ont commandé un pot de mâconnais que le patron a servi avec une petite coupe de grattons. Ils bavardent des... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 15:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]