dimanche 31 décembre 2017

Émerveillement

  Attendre demain pour encore rêver Attendre demain pour me réveiller Trouver dans ma vie un émerveillement Pour continuer tout doux, tout doucement.   Me faut-il attendre le grand âge Pour que je sois enfin devenu sage ? Combien faut-il encore d’émerveillements ? Pour prendre le chemin du firmament.  
Posté par PierreDelphin à 05:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 15 décembre 2017

Retrouvailles

    Assise, vaille que vaille, La veille de ses fiançailles, La princesse du sérail S’aère de son éventail   Un grincement du portail, Son prince revient du travail, Sur le sofa pose son chandail Et prend son air canaille.   Tu es ma plus belle trouvaille À mon retour au bercail, J’aime être ton samouraï. Viens ma chérie que l’on s’égaille.   © Pierre Delphin – 9 octobre 2017  
Posté par PierreDelphin à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 9 décembre 2017

Tant voulu

  J’aurai tant voulu être riche, J’aurai tant voulu être beau, J’aurai tant voulu être intelligent. Mais, Mais, je suis ce que je suis, Je suis tel que mes parents m’ont inventé, Je suis tel que la vie m’a orienté, Je suis tel que les hasards m’ont conduit. Mais, Mais, toi, tu es là à mes côtés, tu vis. Tu peints les jours de bien belles couleurs. Tu crée le temps en harmonie du bonheur. Alors, le paradis terrestre est là où je suis.   Pierre Delphin   Dans ton regard, je me sens belle, Je vis des... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 novembre 2017

Ce silence

  C’est le silence, C’est ton absence, C’est trop immense, Pour ma conscience.   Nos différences, Nos résistances, Nos évidences, Sont nos tendances.   Mais en urgence, Mais en patience, Mais en prudence, Vient l’espérance.   © Pierre Delphin – 16 juin 2017  
Posté par PierreDelphin à 07:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 8 novembre 2017

Cortège

  Elle regarde la caisse sous le drap noir. Dort-il ? Non il est mort. Elle ne pleure pas, Elle n’a plus de larme. Si son corps est mort, Il reste son âme.   Elle se souvient, De ses rires en éclats, ivres, De sa joie, son bonheur de vivre.   Elle se souvient, De ses douces attentions, De ses tendres émotions.   Elle se souvient, De la chaleur du baiser, De sa bouche enflammée.   Elle se souvient, De sa main sur son épaule, De ce geste qui la frôle.   Elle se souvient, De... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 08:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 25 octobre 2017

Encore aimer

    Aimer, quelques lettres qui roulent, Au creux du bras font la boule, Apaisent l’âme tout en douceur, Sur le bord d’une source, pose une fleur.   Aimer élever son âme, Aimer cultiver l’esprit, Dans la connaissance, trouver un abri, Pour cet étrange amalgame.   Mais toi, saurais-je encore t’aimer ? En mots simples, déclarer ma flamme, Avec toi, au bonheur toujours goûter, Les douceurs que mon cœur proclame.     Pierre Delphin – 6 février 2017  
Posté par PierreDelphin à 06:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 27 février 2017

Adolescente

    Beauté triomphante, Belle adolescente, Toujours souriante, Muse des âmes galantes.   Ne soit pas méchante, Ne soit pas inquiétante, Reste surprenante, Encore étonnante.   La vie te rend patiente, Ta flamme est brûlante, Jamais indifférente, Sur tes lèvres luisantes.    
Posté par PierreDelphin à 19:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 13 février 2017

texte à son

  Il faut être con Pour jouer avec le son De ce phonème polisson.   Chacun notre position, Chacun notre situation, Pour faire bonne impression.   Ce n’est qu’une dissertation, Dans un coin de salon, Laissons taire nos émotions.     Pierre Delphin – 6 février 2017  
Posté par PierreDelphin à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 10 juin 2013

Jean est parti

  Il vivait tranquille, Entre campagne et ville. Il vivait sereinement, Entre femme et enfants.   Une alerte, puis deux, Le crabe a serré le nœud. On lui a dit c’est fini, Il a dit c’est fini.   Son regard était triste et clair, La douleur torturait sa chair. Ses paupières se sont fermées, Sur des images ensoleillées.   Il est reparti pour Montmelard, À pas lents, sans retard. À pas lents les amis l’ont suivi, Têtes baissées, yeux rougis.   Des paroles et des silences, La douleur est... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 23:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 15 avril 2013

Le vent et l’étincelle

  Toi qui t’es éloignée de moi, Où es-tu ? Toi qui restes chez toi, Que veux-tu ?   Le feu enflamme la garrigue, Son ardeur dévorante Que rien ne fatigue Consume mercuriale et fleurs odorantes.   Que reste-t-il après ? Que terre brûlée. Même le beau cyprès Est parti en fumée.   La terre grise et noire Semble infertile, La couleur du désespoir Est toujours indocile.   Un point vert ou jaune là ; Une vie qui revient ? Un printemps déjà là ; Un bonheur pour... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 19:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]