mercredi 10 mars 2010

J’suis dans la déche

Ce texte date des années trente, heureusement avec le progrès et les soins que nous apportent nos hommes politiques, ce genre de situation n’existe plus aujourd’hui. Quelle chance nous avons ! . . Le ciel est bas morne, insipide Et rien ne brille au firmament Sur le boulevard d'un pas rapide Les gens passent indifférents Et moi, je vais la tête vide Tremblant de froid Les membres lourds Courbant le dos, le ventre livide Et mon cœur frappe A grands coups... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 15:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 2 mars 2010

Ma main dans tes cheveux

Tes cheveux dansaient dans le vent de l’été. J’ai tendu la main pour les attraper. Mes doigts ont glissés dans le flot de tes boucles, Un instant, ils ont vogués sur cette vague souple. Trop sombres pour être blonds, trop clairs pour être geai. Leur teinte est celle des châtaignes qui éclosent au joli mai. Mais mon rêve, dans ce geste inassouvi. Reste à jamais évanoui. J’aurai aimé qu’elle glisse, qu’elle aille, qu’elle vienne. Pour un instant de bonheur, quoiqu’il advienne. Que... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 20:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 2 février 2010

Quand tu seras vieille

Quand tu seras vieille, Que ta bouche n'embrassera plus, Mes lèvres sur ta main baiseront. . Quand tu seras vieille, Que ton odeur sera devenue fade, Fleurs de jasmin sur ton corps s'étaleront. . Quand tu seras vieille, Que ta peur versera ses larmes, Tes yeux par mes doigts sécheront. . Quand tu seras vieille, Que ta langue s'asséchera, Ma voix à ton oreille portera la chanson. . Quand tu seras vieille, Que ton âme partira, Prières vers toi s'élanceront. . ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 07:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
lundi 18 janvier 2010

Conseil à mon petit fils

A quoi bon t'en faire Qu'à la tête des autres Et suivre les ornières De tous ces beaux apôtres Qui te disent "Mon petit Tout ça c'est pour ton bien A ton âge la vie Ben, on n'y comprend rien" ? . A quoi bon marcher Lorsque l'on a des ailes Et trimballer aux pieds Tout un tas de ficelles ? Va mon petit pantin Fais donc ceci, cela Oui, merci ! Oh merci bien ! Vous êtes bons pour moi . Laisse faire, laisse dire Il faut vivre ta vie Laisse faire,... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 10:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 14 janvier 2010

Est-ce ainsi que les hommes vivent

(Adaptation de Léo Ferré d’un texte de Louis Aragon) Tout est affaire de décor Changer de lit, changer de corps À quoi bon puisque c'est encore Moi qui moi-même me trahis Moi qui me traîne et m'éparpille Et mon ombre se déshabille Dans les bras semblables des filles Où j'ai cru trouver un pays. . Coeur léger, cœur changeant, cœur lourd Le temps de rêver est bien court Que faut-il faire de mes jours Que faut-il faire de mes nuits Je n'avais amour ni demeure Nulle part où je vive... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 13:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 24 décembre 2009

Joyeux Noël

. . C'était vingt-deux heures à peine, ce vendredi-là C'était veille de Noël, et pour fêter ça Il s'en allait chez Madeleine près du Pont d'l'Alma Elle aurait eu tant de peine qu'il ne vienne pas Fêter Noël, fêter Noël . En smoking de velours vert, en col roulé blanc Et le cœur en bandoulière marchant à pas lents A pied il longeait la Seine tout en sifflotant Puisqu'il allait chez Madeleine il avait bien l'temps Charmant Noël, charmant Noël . C'était vingt-deux heures à... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 11:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

lundi 23 novembre 2009

Mort attendue

Mort attendue Mort espérée Soit la bienvenue Ne soit pas retardée. . Laisse bouillir ta hargne Descend de ta montagne La camarde en avant, Viens je t’attends. . Maintenant que tu es là, Assieds toi sur ce banc. Moi je vais par là J’en ai pour un instant. . Je vais revoir ma belle amie Pour un dernier baiser. Avec elle toute ma vie J’ai conjugué le verbe aimer. . Pardonne-moi, j’ai été un peu long Dans ses bras me suis endormi. Mais son amour était si bon ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 08:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 13 novembre 2009

Partir . . . . .

Partir chercher un nouvel ailleurs, Partir vivre un monde meilleur, Chanter la paix sous d’autres cieux, Chanter la joie pour d’autres dieux. . Laisser là tout ce qui est ma vie, Égoïste, répondre à mes nouvelles envies, D’une main sûre, tourner la sénile page, Pour conquérir d’inconnus rivages. . M’envoler vers un futile firmament, En laissant à quai tous mes amants, Rechercher une lueur dans d’autres yeux, Et l’écho d’un regard pour toujours heureux. . Pour changer un... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 06:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 1 novembre 2009

Les chats

Les amoureux fervents et les savants austères Aiment également, dans leur mûre saison, Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. . Amis de la science et de la volupté, Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres ; L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres, S'ils pouvaient au servage incliner leur fierté. . Ils prennent en songeant les nobles attitudes Des grands sphinx allongés au fond... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 09:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 27 octobre 2009

Trois temps

. Trois temps, la valse commence, Trois temps, vieillesse, jeunesse, enfance, On ne peut cesser de tourner, Par la danse on est entraîné. . Au début, on ne le sent pas, Ce rythme qui guide tous nos pas, Il n'est pas encore cadencé, C’est cela qui fait sa rareté. . Voilà, on entend la musique, Et on commence à tourner, A tourner, d'un rythme endiablé, Le monde s'attire, c'est magnétique, Autour de nous, les lèvres palpitent ; Tout apparaît comme enchanté ; Et on se sent libéré ; ... [Lire la suite]
Posté par PierreDelphin à 19:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]